[Corporate] Double labellisation French Tech Seed - Ouest Valorisation

Accueil » [corporate] double labellisation french tech seed

La SATT Ouest Valorisation est fière de vous annoncer sa double labellisation « French Tech Seed » en Bretagne et en Pays de Loire ce qui fait d’elle et de ses consortiums des prescripteurs labellisés pour soutenir les start-up technologiques locales en phase de post-maturation.

Vincent Lamande, Président de Ouest Valorisation :

« Je suis très heureux que les deux projets que nous portons soient lauréats, ce qui contribue à assurer un effet levier pour l’investissement sur les régions Pays de la Loire et Bretagne afin que les start-up ou projets issus de la recherche publique soient de grands succès. Nous sommes déjà à l’oeuvre : le premier dossier sera instruit dès cette semaine ! »

Le consortium « French Tech Seed» Bretagne, soutenu par la Région Bretagne, réunit
– Ouest Valorisation
– l’association 7 Technopôle Bretagne (fédération des technopôles bretonnes) : Anticipa Lannion-Guingamp, Le poool, Technopôle Brest-Iroise, Technopôle Quimper-Cornouaille, Technopôle Saint Brieuc – Armor, VIPE Vannes

Le consortium « French Tech Seed» Pays de la Loire, réunit :
– Atlanpole,
– Ouest Valorisation
– Angers Technopôle,
– Laval Mayenne Technopôle
– Le Mans Innovation.

Qu’est-ce que le fonds « French Tech Seed »?

Annoncé par le Premier Ministre Edouard Philippe en juin 2018 comme instrument de la politique nationale d’innovation, le nouveau fonds «French Tech Seed» est doté de 400 MEuros issus du PIA 3 et géré par Bpifrance, il a vocation à soutenir les start-up technologiques en phase de post-maturation, notamment les start-up Deep Tech de moins de 3 ans.
L’originalité du fonds French Tech Seed repose sur un mécanisme d’apporteurs d’affaires labellisés et un effet de levier sur l’investissement privé. Les apporteurs d’affaires garantiront le caractère technologique et les investisseurs privés le potentiel de développement de l’entreprise. Les entreprises dont la technologie est validée par les apporteurs d’affaires et qui bénéficient d’investissements privés pourront ainsi se voir accorder un financement quasi-automatique par Bpifrance pouvant aller jusqu’à deux tiers du tour de table.

loading