[Santé] STIMULES : La maturation au service d'un défi - Ouest Valorisation

Accueil » [santé] stimules : la maturation au service d’un défi

STIMULES, une histoire d’hommes réunis autour d’un défi : développer un anticorps à visée thérapeutique pour le traitement d’une maladie auto-immune

Yves Renaudineau (PU-PH, CHU de Brest, Université de Bretagne Occidentale), Olivier Mignen (Maître de conférences, Université de Bretagne Occidentale) et Patrice Hémon (Ingénieur maturation, PhD, SATT Ouest Valorisation) ont associé leurs expertises et savoir-faire pour s’attaquer à une maladie auto-immune, le  Lupus Erythémateux Systémique.

Les recherches du Pr. Yves Renaudineau et de son équipe portent sur le lymphocyte B dans les maladies auto-immunes. A l’origine du projet, des dérégulations de la signalisation calcique avaient été observées dans ces cellules sans que les acteurs moléculaires aient été identifiés. Le Dr. Olivier Mignen, quant à lui, avait depuis de nombreuses années mené différents travaux sur la signalisation calcique, et notamment sur la protéine STIM. Le Dr Patrice Hemon est spécialisé dans les modèles in vivo des maladies autoimmunes.

Les liens entre la recherche clinique (données phénotypiques et cliniques) d’Yves R. et la recherche fondamentale (signalisation calcique) d’Olivier M. se rejoignent pour devenir complémentaires, c’est ainsi que se forme le binôme devenu trio suite à l’arrivée de Patrice H. (modèles autoimmuns).

Dans un premier temps, ces chercheurs découvrent une nouvelle voie de signalisation qui s’avère être totalement nouvelle, et qui n’est pas ciblée par les thérapeutiques actuelles. Ainsi, ils proposent de cibler cette nouvelle entrée de Ca2+ régulée par la protéine STIM1 comme voie thérapeutique, totalement innovante, pour le traitement du Lupus Erythémateux Systémique et la Leucémie Lymphoïde chronique. Ces études menées sur STIM1 ont fait l’objet d’un premier programme de maturation « STIM » accompagné par la SATT entre 2015 et 2016. Ce programme avait pour objectif de démontrer l’implication de la protéine STIM1 dans le développement de la maladie et de la pertinence de la modulation par un anticorps anti-STIM1 de cette voie thérapeutique.

Le succès de ce premier programme de maturation valide le pari initial à savoir de pouvoir utiliser une anticorps monoclonal dans le traitement d’une pathologie auto-immune orpheline telle que le Lupus Erythémateux Systémique. L’objectif du second programme de maturation projet « STIMULES » est de poursuivre la caractérisation des anticorps propriétaires développés pendant le premier programme et d’en apprécier la place thérapeutique dans le modèle autoimmun développé .

Par ailleurs, le projet centré sur l’implication de STIM1 dans les dérégulations de la Leucémie Lymphoïde Chronique, et de son ciblage thérapeutique dans ce cancer, a remporté le titre de meilleur projet académique du concours Matwin 2017. Une expérience très formatrice pour l’équipe et déterminante dans le développement du projet.

L’objectif final de ce projet autour de STIM1 dans les pathologies liées à l’immunité, est l’obtention d’anticorps caractérisés et transférables en clinique.

L’implication de l’équipe et leur complémentarité ont contribué au succès de ce projet.

« Cette histoire est vraiment parti d’un pari à la base ! 

Nous avons pris des risques et personnellement c’est ce qui me passionne dans ce métier. 

La SATT nous a fait confiance dès le départ sur ce que l’on savait faire, sur notre complémentarité et nous avons bénéficié de son accompagnement très en amont. 

Je suis également intimement convaincu que ce projet n’aurait jamais vu le jour, ou du moins ne serait pas arrivé là où il en est sans la détermination et les compétences de Patrice. Il n’y aurait jamais eu de deuxième phase de maturation et le pari n’aurait jamais été gagné ! C’est assez rare d’avoir la chance de recruter le bon joueur au bon moment.  

Toutes les planètes se sont alignées pour que nous puissions développer ensemble ce projet. »

Olivier Mignen, Maître de conférences, Université de Bretagne Occidentale

« Nous n’aurions pas pu co-écrire cette histoire sans le soutien à 100% de la SATT. 

Son accompagnement nous a permis de bénéficier de deux programmes de maturation dans lesquels elle a pris les premiers risques financiers. Elle a comblé via ces deux programmes le gap technologique devant lequel nous nous trouvions.  Nous avons également bénéficié de son expertise sur les aspects juridiques. Elle est même allée jusqu’à nous accompagner pour la préparation de différents appels d’offres dont le concours Matwin. Lorsque la SATT est convaincue par un projet, elle suit à 100% derrière. 

Au-delà de l’accompagnement de la SATT, c’est la complémentarité des équipes et des individus qui fait aujourd’hui le succès de ce projet. 

Maintenant, notre objectif c’est de démontrer aux industriels que Stimules fait beaucoup mieux que les médicaments existants ! »

Yves Renaudineau, PU-PH, CHU de Brest

loading