[Technologies] Bilan 2015 : retour sur les programmes de maturation en santé - Ouest Valorisation

Accueil » [technologies] bilan 2015 : retour sur les programmes de maturation en santé

Durant l’année 2015, la SATT a investit dans de nombreux programmes de maturation, sélectionnés et expertisés par le comité d’investissement.

Retour sur quelques uns de ces programmes en santé :

// AVC*

Nouveau composé pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux (AVC).
Cette molécule d’origine marine permet de « geler » les mécanismes de destruction des cellules neuronales afin d’augmenter la fenêtre d’intervention thérapeutique notamment par thrombolyse.
Financement : SATT / FEDER / Conseil Régional de Bretagne
Établissements : Université de Bretagne Occidentale / CHU de Brest / CNRS

// STEMHEP THER

Développement de solutions thérapeutiques cellulaires innovantes pour le traitement de maladies du foie.
Ces nouvelles solutions thérapeutiques sont basées sur les cellules souches pluripotentes.
Financement : SATT
Établissements : INSERM / CHU de Nantes / Université de Nantes

// PEPSTAF*

Développement d’un nouveau traitement contre les souches bactériennes résistantes aux antibiotiques plus particulièrement les infections à Staphylocoque dorée résistant.
L’objectif est de proposer de nouvelles molécules actives sur ces souches particulières et pour lesquels il n’existe parfois pas de solutions thérapeutique.
Financements : SATT / FEDER /Conseil Régional de Bretagne
Établissement : Université de Rennes 1 / CNRS / INSERM

// VALIRON

Nouveau traitement médicamenteux des maladies de surcharge en fer, notamment l’hémochromatose.
La technologie repose sur une approche thérapeutique étiologique non-invasive corrigeant le mécanisme moléculaire en cause : le déficit du niveau d’hepcidine dans le plasma.
Financement : SATT
Établissements : Université de Rennes 1 / CHU de Rennes / INSERM

// CHONDROHYD

Nouveau traitement régénérateur du cartilage articulaire.
L’innovation porte sur un hydrogel innovant associé à des cellules souches permettant la régénération de ces cartilages.
Financement : SATT
Établissements : Université de Nantes / CHU de Nantes / ONIRIS / INSERM

// IMPLITI-5*

Nouvelle méthode prédictive de la réceptivité utérine pour l’implantation embryonnaire.
La technologie porte sur la détection d’un biomarqueur spécifique de la muqueuse utérine dans le cadre de l’aide médicale à la procréation.
Financements : SATT / FEDER / Conseil Régional de Bretagne
Établissements : Université de Rennes 1 / CHU de Rennes / INSERM / CNRS

// F2COR

Nouvel algorithme dédié à la biologie cellulaire, destiné à l’étude des mouvements des particules en solution notamment la Spectroscopie à Corrélation de Fluorescence (SCF – technique d’imagerie basée sur la mesure de l’intensité de fluorescence et l’analyse de ses fluctuations).
L’algorithme F2CoR innove par sa rapidité et sa précision de calcul, tout en intégrant des fonctions habituellement implémentées sur des cartes électroniques hardware.
Financement : SATT
Établissements : Université de Rennes 1 / CNRS

 

Découvrez les autres programmes, ici

(*)FEDER_logoRVB www.europe.bzh

loading