[Technologies] Interview de Pierre JANNIN, Directeur de Recherche à l’INSERM - Ouest Valorisation

Accueil » [technologies] interview de pierre jannin, directeur de recherche à l’inserm

Le congrès CARS (Computer Assisted Radiology and Surgery) c’était du 17 au 21 juin, au Couvent des Jacobins à Rennes. À l’occasion de cet événement,  la SATT Ouest Valorisation a réalisé une interview avec Pierre JANNIN, Directeur de Recherche à l’INSERM – Équipe MEDICIS, LTSI (UMR 1099) et Président de la 33ème édition CARS 2019.

Que pensez-vous de l’évolution de la radiologie et de la CAO (Chirurgie Assistée par Ordinateur) durant ces dernières années ?

La radiologie et la chirurgie ont bénéficié, ces dernières années, de l’introduction des technologies numériques et de l’informatique.
Ces technologies ont permis d’augmenter la précision et la qualité à la fois du diagnostic et de la prise en charge chirurgicale.
La technologie permet aussi de réduire les erreurs et d’avoir des procédures chirurgicales moins invasives. Néanmoins il est important de souligner que l’introduction de cette technologie a été en parallèle suivie par une augmentation de la pression sur les professionnels. On leur demande de travailler mieux, plus et plus vite. Il y a ici clairement un point sur lequel tout le monde doit travailler pour s’assurer que la médecine de demain reste de qualité.

Quelle est votre perception de la radiologie et la chirurgie de demain ?

La médecine de demain va devenir de plus en plus rationnelle, plus prédictive, plus préventive et plus personnalisée. La technologie permettra non seulement d’aider à faire, mais aussi d’aider à apprendre et à améliorer. Pour cela, ce que l’on appelle aujourd’hui l’intelligence artificielle, c’est-à-dire principalement la science des données à partir de méthodes d’apprentissage automatique, sera un élément-clé.

Quel rôle la SATT a et a eu dans l’accompagnement de vos équipes et dans le développement de vos technologies dans ces domaines ?

La SATT a un rôle déterminant dans mes projets de recherche aujourd’hui, rôle qui était attendu depuis longtemps. La SATT m’apporte un support important pour faciliter le transfert de la recherche vers l’industrie. Cela inclut la gestion de la propriété intellectuelle, des études de marché, une aide à la maturation technologique pour augmenter de TRL (Technology Readiness Level) et la gestion des relations contractuelles avec l’industrie. Nous avons aussi réussi à tisser dans le temps des relations de confiance à long terme qui nous permettent de construire ensemble la médecine de demain.

Vous pouvez retrouver cette interview et davantage d’informations sur la GMCAO (Gestes Médico-Chirurgicaux Assistés par Ordinateur) dans notre dossier thématique  » Quand la transition numérique révolutionne les interventions médicales ! « , en cliquant ICI.

loading