[Chimie&Matériaux]Co-conception d'un produit : Breizh Oil, une entreprise et un laboratoire innovent au coeur de l'économie circulaire - Ouest Valorisation

Accueil » [chimie&matériaux]co-conception d’un produit : breizh oil, une entreprise et un laboratoire innovent au coeur de l’économie circulaire

La Feuille d’Érable est une entreprise Rennaise d’économie sociale et solidaire spécialisée dans le recyclage de papier et cartons et allant jusqu’à la vente des produits en papier recyclé. Elle s’associe à l’équipe Chimie Ingénierie des Procédés de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes développant des nouveaux matériaux d’origine biosourcés, pour mettre sur le marché un nouveau produit à partir de la valorisation de déchets.

Dans l’optique de diversifier son activité par la commercialisation d’un produit biosourcé innovant, Eric Challan Belval (Président de la Feuille d’Erable) prospecte différents laboratoires rennais pouvant répondre à sa problématique.

Loïc Lemiègre (Maitre de conférence HDR ENSCR) et Jean-Luc Audic (Maître de conférence HDR Université de Rennes 1) mènent des travaux de recherche sur ce sujet et ont d’ailleurs protégé une invention pouvant répondre au besoin de La Feuille d’Érable. Ainsi débute un développement industriel prenant la forme d’une co-maturation encadrée et soutenue financièrement par la SATT Ouest Valorisation. 

OV_bandeaux_titres-02_fin++

Témoignages de Jean-Luc Audic, Maître de conférences HDR, Université de Rennes 1 & de Eric Challan Belval, Président, La Feuille d’Erable 

« C’était une évidence de répondre favorablement à La Feuille d’Érable et de s’associer. 

En effet, avec Loïc nous venions de déposer un brevet sur la conception d’un matériau biosourcé qui permet d’incorporer une charge végétale. Ce fût une réelle coïncidence d’avoir à ce moment-là une demande en totale adéquation avec nos travaux de recherche. 

Avoir positionné ce développement en projet de co-maturation est une très bonne stratégie de la part de la SATT. Cela nous permet de faire évoluer la technologie rapidement et en bonne intelligence. On écoute les besoins de l’industriel, on prend en compte ses problématiques de coûts, de rentabilité et d’utilisation finale pour garantir une « preuve de concept » optimale. La technologie est vraiment développée et testée en condition réelle. 

C’est pour mon équipe et moi-même notre première expérience en co-maturation et nous sommes convaincus de son intérêt pour la réussite du transfert. » 

Jean-Luc Audic

« Faire appel à la Recherche Publique pour développer notre activité s’est vite imposé à notre société. Nous étions en quête d’innovation mais n’avions pas les compétences pour développer par nous-même ce nouveau produit. 

C’est une réelle opportunité pour nous de travailler main dans la main avec le laboratoire pour mettre au point ce nouveau produit. 

Nous sommes complémentaires, nous leur apportons notre expertise dans la chaîne de production et de vente et le laboratoire nous apporte ses compétences scientifiques et surtout une invention brevetée. 

Ce projet de co-maturation devrait aboutir en un produit innovant et directement commercialisable. Nous allons ainsi diversifier nos activités, élément capital à notre développement. »

Eric Challan Belval

*Projet co-financé par le FEDER et la région Bretagne
loading