[Start-up] Les premiers contrats de Sense In® - Ouest Valorisation

Accueil » [start-up] les premiers contrats de sense in®

La start-up Sense In®, créée début 2018 et issue de l’Université de Bretagne Sud, a signé ses premiers contrats dans des secteurs divers et variés que sont la voile, l’automobile ou encore l’armement.

La SATT Ouest Valorisation a accompagné le projet de transfert pendant 4 ans depuis 2015 et le dépôt du brevet en copropriété UBS – CPC Composites. Le règlement de co-propriété avec la société CPC Composites a été négocié par la SATT Ouest Valorisation lui permettant d’investir en maturation sur le projet de start-up Sense-In et de réaliser le transfert de technologie vers la start-up par la signature d’une licence. La SATT Ouest Valorisation a également contribué à la consolidation de l’équipe dirigeante de la start-up pour désigner le projet en phase avec son ambition.

Sense In® c’est quoi?

La start-up propose une nouvelle gamme de senseurs appelés QRS (Quantum Resistive Sensors) qui peuvent être incorporés au coeur des matériaux composites lors de leur fabrication, sans en modifier les propriétés. Ils permettent ainsi d’en mesurer, in situ et en temps réel, les déformations, de quantifier les contraintes, de détecter les endommagements et de prévenir les ruptures. Cette technologie peut viser aussi bien l’industrie manufacturière que le génie civil, les énergies renouvelables ou le nautisme.

Répondant à une très forte attente des acteurs de ce marché, les propriétés révolutionnaires de ces senseurs permettront d’améliorer la sécurité des structures composites (pièces d’avions, de ponts, de voiture, de bateaux, d’éoliennes s…) et/ou de diminuer leurs coûts de maintenance (jusqu’à 50 % du coût total de l’investissement sur la durée de vie des éoliennes offshores, hydroliennes…). Ces senseurs pourraient accompagner la forte croissance des matériaux composites en facilitant et sécurisant leur usage et en accélérant leur rentabilité par une extension de leurs applications.

La société compte aujourd’hui 7 personnes.

loading