La fondation Banque Populaire de l’Ouest (BPO)  accompagne des scientifiques sur le territoire dans leurs projets de recherche et d’innovation. La BPO s’est dotée d’un budget de 2 millions d’euros sur 5 ans et soutient les projets les plus ambitieux. Cette année la Fondation Banque Populaire de l’Ouest a sélectionné 14 innovations qui recevront une bourse correspondant à leur niveau d’avancement. Trois différentes bourses sont distribuées : la bourse encouragement s’élevant à 5 000 euros,  la bourse confirmation à 7 500 euros et la bourse investissement d’un montant de 10 000 euros.

Parmi les 14 projets récompensés cette année, 7 sont soutenus par la SATT depuis leurs débuts et ont reçu les bourses confirmation & investissement.

 

Zoom sur deux de ces innovations  

Ces deux projets en phase de développement ont obtenu, chacun, une bourse de 7 500 euros. Cette aide financière va leur permettre d’accélérer le développement de leur innovation.

Algacount :
Le projet Algacount, porté par Benoît Schoefs et son équipe de recherche de Le Mans Université,  vise à détecter et maîtriser la prolifération de microorganismes toxiques produits par les cyanobactéries et les diatomées par exemple. Ces toxines nuisent aux activités de pêche ainsi qu’au tourisme. Grâce à Algacount, des données pourront être récoltées, ce qui permettra aux services compétents d’appliquer un traitement adapté.

Stim1 :
Ce projet, mené par Olivier Mignen et son équipe de recherche de l’Université de Brest, consiste à découvrir de nouvelles alternatives thérapeutiques présentant moins de toxicité et de résistances pour le traitement de la leucémie. L’objectif principal est de proposer une alternative thérapeutique basée sur le développement d’un anticorps monoclonal ciblant une nouvelle voie fortement perturbée dans tous les lymphocytes B des malades souffrant de la leucémie.

5 autres projets de création de start-up accompagnés par la SATT  également récompensés

Le projet Kimea consiste à développer un logiciel permettant d’évaluer les risques TMS (Troubles musculo-squelettique). L’équipe de Combo Microtech conçoit une technologie de rupture qui améliore considérablement la performance des microscopes et rend leur utilisation aisée. Arcotenn est une jeune pousse qui fabrique des antennes intégrées directement dans des matériaux composites. Stirweld s’attaque au marché de l’industrie en proposant une solution moderne de soudage par friction malaxage. Enfin, la société Bialtis, élabore des implants et des dispositifs médicaux à partir de nouveaux alliages de titane biocompatibles.

Depuis la création de la fondation BPO en 2014, 34 projets ont été révélés. Parmi ces 34 projets, 17 ont été détectés puis soutenus par les équipes de la SATT Ouest Valorisation.

 

loading