[Corporate] La recherche publique, principale source de start-up deeptech - Ouest Valorisation

Accueil » [corporate] la recherche publique, principale source de start-up deeptech

34 licences ont été signées en 2019 avec une proportion d’un tiers vers des start-up

Lors de la formalisation de la stratégie de valorisation, certaines technologies nécessitent la création d’une start-up pour accéder à un nouveau marché ou un marché de niche.

Pour la partie licensing via les start-up, des actions spécifiques sont en place pour faciliter le transfert par création d’entreprise et l’émergence de start-up deeptech :

  • Une adaptation particulière des programmes de maturation de nature à renforcer le projet d’entreprise en phase ante-création : renforcement des prototypes et preuves de concept en sortie de programme, élaboration du Business Plan Préliminaire, caractérisation du Minimum Viable Product et du Go-To-Market associé,
  • Une montée en puissance du rapprochement avec les fonds d’amorçage et le capital-risque. Il constitue une priorité dans la mesure où le transfert par création répond parfaitement à la dynamique actuelle de l’entreprenariat deeptech français et par ailleurs, il conditionne largement le chiffre d’affaires sur les programmes de maturation dont la sortie est une start-up. Des revues de projets régulières sont réalisées avec les fonds.

Ouest Valorisation accompagne ces projets de création d’entreprises, négocie le transfert d’actifs de propriété intellectuelle et l’accès aux résultats de la maturation afin de permettre l’exploitation commerciale la plus rapide.

La start-up bénéficie ainsi d’une licence d’exploitation. La SATT encourage le recours aux fonds d’investissements le plus en amont possible afin de conforter la trajectoire des start-up qu’elle accompagne et pérenniser leurs croissances.

Ouest Valorisation travaille en étroite collaboration avec les technopôles et incubateurs sur cette activité.

Consultez l’actualité Ouest Valorisation du Rapport Annuel 2019

loading